La danse divine…

Louise Renaud
Québec

En début décembre j’ai reçu une invitation de Line St-Pierre à participer à un atelier et échange sur la plateforme Zoom; sans le savoir cette rencontre m’était nécessaire. L’atelier s’intitulait : « La danse divine – un défi et une joie! »

Une brise de fraîcheur. Oui, vraiment cette rencontre virtuelle fut une brise de fraîcheur venue d’un peu partout autour du globe et ce vent provenait de quatre continents. J’ai senti des personnes lumineuses qui sont venues m’enluminée. Je me suis présentée très brièvement, car nous étions nombreux, au-delà de vingt participants (es), d’Amérique du Nord, d’Amérique du Sud, d’Afrique et d’Europe.

Cette réunion a duré presque deux heures. Plusieurs personnes ont pris la parole et ont parlé de ce que représentait cette danse divine avec Dieu dans leur vie. J’étais plutôt en mode écoute, et je peux dire que cet événement a été bénissant pour chacun de nous, mais pour moi personnellement c’était un baume à ce point-ci dans ma vie. La synchronicité de cette merveilleuse rencontre arrivait à un moment opportun de ma vie.

Lorsque j’ai pris ma retraite, il y a de cela presque deux ans, j’étais très fatiguée physiquement. Cette situation me semblait anormale, car mes activités n’étaient pas si nombreuses. Mon niveau d’énergie était si bas qu’en début d’après-midi je n’avais plus d’énergie, cela ne me semblait pas normal. J’avais une bonne alimentation, un bon sommeil et un rythme d’activité dans la norme. Ma suspicion s’est dirigée vers le seul médicament que je prenais depuis quelques années. Je savais que celui-ci était devenu le sujet d’une controverse médicale à tel point que quelques médecins américains, européens et anglais avaient commencé à faire le choix de ne plus prescrire cette médication. Donc, j’ai entrepris une recherche presque exhaustive sur chacune des familles de ce même médicament. Je suis devenue un fauteuil.

Chaque soir, bien assise, je faisais ma recherche sur le NET et au bout de nombreuses heures, j’obtins les réponses nécessaires pour faire un choix éclairé et judicieux. Donc j’ai décidé d’arrêter cette médication en toute confiance. Mais il m’aura fallu beaucoup d’informations pour en arriver à être convaincue de faire ce choix personnel. C’est curieux, mais ce qui me parlait haut et fort, c’est surtout de voir toutes ces rencontres, colloques, présentations et séminaires que les médecins et chercheurs faisaient un peu partout aux États-Unis, en Europe et en Angleterre. Donc à travers toutes ces vidéos faites par des chercheurs et des médecins impartiaux qui ne sont aucunement en relation avec les compagnies pharmaceutiques, j’ai fait le choix de protéger ma santé comme il se doit.

Après quelque temps, je me suis sentie beaucoup mieux. Tous les effets secondaires néfastes de la médication s’estompaient. Fini les crampes musculaires et le manque de concentration récurrent. De plus, mon niveau d’énergie revenait à la normale. Mes fonctions cognitives se stabilisaient enfin. Mon corps allait mieux, mais en réponse à toutes ces heures de recherche investies, cela m’a brutalement amené à faire une constatation déplorable, celle du manque de moralité et d’éthique sur notre planète. J’ai fortement été affectée émotionnellement et je me suis sentie déstabilisée face à ce système généralisé à tel point que j’en avais perdu ma joie de vivre. Quelques personnes de mon entourage se sont bien rendu compte de ma détresse psychologique.

Du désespoir à l’espoir; voir vos visages, entendre vos voix et vos commentaires, constater comment chacun expérimente personnellement la « danse divine », était pour moi à ce moment-ci de ma vie comme si les portes du ciel s’entrouvraient. Chacun de vous par votre seule présence à cette rencontre, m’avez grandement inspiré. Cette oasis d’échanges a rehaussé tout mon être.

Ce qui m’a touché profondément ce sont les témoignages de ces participants(es). Voici quelques perles qui me reviennent comme un écho : « après avoir vécu une nouvelle naissance, tout a changé dans ma vie, la Line que j’étais n’est plus la même. », « tout le monde a besoin d’être inspiré, ainsi nous en inspirons d’autres. », « pour danser avec Dieu, tu dois faire le premier pas! », « tout en passant, comme Jésus, faire les bonnes choses. », « la clé, c’est vraiment l’inspiration. », « grandissez, croissez pour être capable d’aimer comme Dieu », « restez en contact, écrivez votre journal spirituel, écrivez vos pensées, donnez-vous des techniques de prières, aiguisez votre réceptivité spirituelle, ressentez la présence de Dieu. », « ne soyez pas effrayé de ce que la vie vous réserve, il n’y a pas de croissance spirituelle sans effort. » Un autre participant témoigne qu’après une méditation adoratrice, il ouvre ses yeux et à la vue d’un beau paysage, il ne peut s’empêcher de dire à Dieu « je t’offre tout ce que je vois Père, regarde comme c’est beau. »

Merci pour vos pas de danses divines. Merci à vous tous, merci à l’Esprit de Vérité qui entoure cette planète, merci à l’Ajusteur de Pensée qui travaille fort en moi et en chacun de nous, merci à ceux qui ont pensé et organisé cette rencontre extraordinaire.

L’Esprit de Vérité souffle maintenant sur les voiles de mon petit bateau, je vois un phare au loin…

Laisser un commentaire