Mot du président 

Maurice Migneault
Président AUQ
urantiamaurice@gmail.com

Quelle belle aventure nous avons vécue comme hôte de ce neuvième congrès trisannuel de l’Association Urantia International. Plus de deux cents participants se sont donné rendez-vous pour cette célébration fraternelle.

Les retombées d’un tel évènement sont difficilement quantifiables, mais elles sont palpables. Combien de liens nouveaux se sont tissés lors de cette rencontre, combien d’amitiés ont pris naissance ou se sont renforcés aux cours de nombreux échanges, combien de prières se sont partagées, combien d’amour propre s’est renforcé… Toute cette énergie nouvelle, cette fragrance spirituelle vont maintenant s’étendre pour apporter un vent de créativité dans nos relations.

Si nous avions à refaire l’expérience, sûrement qu’il y a des choses que nous ferions différemment, car beaucoup d’entre nous sommes des alpinistes sur la montagne de la perfection. Cependant, il ne faut pas se juger trop durement et voir nos premières gammes comme des erreurs, mais comme des expériences indispensables dans notre apprentissage sans fin.

Si la flèche dévie légèrement de sa direction, à qui est-ce la faute? Est-ce à sa pointe qui fend l’air, à son corps qui apporte la synergie, à son empenne qui donne la stabilité, à son encoche qui assure un bon départ, au bras qui tend la corde pour apporter l’énergie, aux branches de l’arc qui la retiennent, à la corde qui la transmet efficacement, à l’œil qui vise pour donner la direction, au cerveau qui coordonne le tout pour aboutir au geste final de la décoche. À travers tous ces paramètres, ce TRAVAIL D’ÉQUIPE, combien nombreuses sont les possibilités d’erreurs ou de conflits? Mais c’est pourtant par eux que nous arriverons au but. Ce sont nos petites erreurs et frictions qui se transforment en expériences et nous font grandir.

Laisser un commentaire