Bilan des activités 2017

Association Urantia du Québec

Rencontres & réunions

Il y a eu six réunions du conseil d’administration pour les affaires courantes de l’Association :

  • Le 15 janvier, le 5 mars, le 30 avril, le 18 juin, le 3 septembre et le 16 novembre

Aussi, il y a eu deux réunions pour structurer le plan stratégique d’action 2018 – 2021.

  • Le 4 juin et le 8 octobre
  • Ce document est publié dans ce mensuel.

Nous avons organisé 2 journées thématiques :

  • Le 28 mai à Drummondville, organisée par des femmes ; ayant pour thème : « Comment participer à l’amélioration de notre société ?»
    • 32 personnes présentes.
    • Chantale Chartier, Isabelle Lefebvre et Line St-Pierre étaient les conférencières.
    • Colette Gadessou et Francine Fortin ont fait des témoignages.
  • Le 15 octobre à Montréal avec le thème : « Perceptions et croissance spirituelle »
    • 23 personnes présentes.
    • 3 conférenciers : Jacques Loranger, Gaétan Charland et Robert Cadieux.

Nous avons eu deux rencontres sociales entre lecteurs :

  • Le 20 août : Le pique-nique pour la fête de Micaël au parc du Mont Royal.
    • Environ 35 personnes présentes.
    • Organisé par Julien Audet et Bertin Perron.
  • Le 10 décembre: Le brunch des Fêtes à l’hôtel Best Western de Saint-Jérôme.
    • 32 personnes présentes.

Diffusion du livre

L’Association a financé l’achat et l’envoi de 16 livres à Haïti.

Il y a eu aussi l’achat de 35 livres au Québec offert par un lecteur de Trois-Rivières, M. Liguori Leclerc, qu’il a fait livrer à des personnes de son choix.

Comité des groupes d’étude

Durant l’année 2017, une rationalisation de la liste des groupes d’étude publiés sur le site de l’association du Québec a été faite par Alain Nielsen afin de supprimer les groupes inactifs. Au moins cinq groupes ont été enlevés et de nouveaux groupes se sont ajoutés pour un total de 8 groupes actifs et 3 groupes recherchant des participants.

De multiples articles sur l’importance des groupes d’étude ont été écrits et publiés dans le Réflectivité et la lettre de nouvelles Tidings afin de favoriser la croissance et la disponibilité des groupes d’étude.