Mot de la présidente

Line St-Pierre
president@urantiaqc.org

 

Comme lecteurs et étudiants du Livre d’Urantia, vous pouvez vous demander ce que l’Association Urantia du Québec entreprend comme efforts pour la dissémination des enseignements et la propagation de la Révélation et c’est lors de l’Assemblée générale annuelle que nous pouvons informer les participants du travail qui s’accomplit durant l’année et de partager notre vision des projets et actions à venir.

C’est dans cette optique que le conseil d’administration a décidé d’envoyer ce numéro spécial du Réflectivité avec le bilan des activités de 2017 ainsi que le plan stratégique de 2018-2021 sur lequel nous avons travaillé de nombreuses heures.

Si après avoir pris connaissance de ce Réflectivité vous vous sentez interpellé et que votre souhait est de participer à cette aventure de service avec nous, signalez vos coordonnées au lien ci-mentionné plus bas.

*

À l’avenir, afin de mieux communiquer avec vous, SVP nous faire parvenir votre adresse courriel à association.urantia.quebec@gmail.com pour mettre à jour votre fiche de lecteur.

L’an dernier nous avons institué une nouvelle tradition parmi notre groupe d’étude qui est le « Souper du Souvenir » et avons décidé que cette célébration se continuerait le 6 avril en soirée chaque année, la veille de la mort de Jésus selon « Le Livre d’Urantia ». À cet égard, de beaux témoignages reçus de personnes qui se sont regroupées à deux, et d’autres à plus, ont été publié dans le Réflectivité de mai 2017 pour en faire bénéficier la communauté.

« Quand le souper du souvenir est partagé par ceux qui croient au Fils et qui connaissent Dieu, son symbolisme n’a besoin d’être associé à aucune des fausses interprétations humaines et puériles concernant la signification de la présence divine, car, en toutes ces occasions, le Maitre est réellement présent. Le souper du souvenir est le rendez-vous symbolique du croyant avec Micaël. Quand on devient ainsi conscient de l’esprit, le Fils est effectivement présent, et son esprit fraternise avec le fragment intérieur de son Père. » 179:5.6 (1942.5)

 

Bonne année 2018!

Marc Belleau
tresorier@urantiaqc.org

L’année 2017 a été prolifique en évènements de toute sorte. Mais ce qui retient mon attention, c’est le courage dont ont fait preuve les victimes d’agressions sexuelles, hommes et femmes, en dénonçant publiquement les actes répréhensibles de ceux qui utilisent le pouvoir afin d’assouvir leurs instincts les plus bas. Le pouvoir devrait servir le plus grand bien de la société et non pas l’égo démesuré de ceux qui l’exercent. Le pouvoir, lorsqu’il est bien utilisé, peut servir de grandes causes et faire avancer la société, mais il faut une personnalité forte, un caractère droit, équilibré et bien développé pour résister à l’envie de l’utiliser à des fins purement égoïstes. Mais au-delà de l’indignation que l’on peut ressentir face à cette situation outrageante, il faut se réjouir de la prise de conscience collective que cela a provoquée. Ce ne sont pas seulement les victimes qui se sont levées pour dénoncer ces abus, mais toute la société québécoise qui était là pour les appuyer; et le message était clair, ces comportements sont inacceptables et ne doivent plus être tolérés. Un ami m’a dit, récemment, « lorsque les gens de bien ne font rien, le mal prolifère ». Cette fois-ci, les gens de bien se sont levés et sont sortis de leur mutisme et les résultats ont été bien réels et franchement encourageants. Pour moi, cet épisode inspirant est un pas en avant dans la bonne direction, la démonstration qu’il y a de l’espoir pour l’avancement de la spiritualité dans notre société; la justice et l’équité finiront par triompher.

Pour 2018, je nous souhaite d’avoir autant de courage pour affronter les multiples problèmes auxquels nous sommes confrontés. Il y a un avenir formidable pour notre société, pour notre monde, Urantia, et c’est à nous qu’il incombe de le construire.