Nouvelle addition sur le site Internet de l’AUQ!


AUQ

Dorénavant vous pouvez télécharger la version EPUB (électronique) du « Livre d’Urantia », version française, anglaise et espagnole, pour votre tablette, téléphone intelligent ou ordinateur à partir du site Internet de l’Association Urantia du Québec (http://urantia-quebec.ca/). Aller sur l’onglet « Le Livre » et l’option « Télécharger le livre », sur la page d’accueil du site.

Vous pouvez aussi télécharger la version audio MP3 du Livre d’Urantia version française à la même page que la version EPUB. Pour la version audio, vous aurez besoin d’un utilitaire pour décompresser les fichiers Zip. Certains systèmes d’exploitation contiennent déjà un tel utilitaire, pour ceux qui n’en contiennent pas, vous pouvez en télécharger un gratuitement en consultant le site officiel de Winzip.

Autre addition à notre site internet : L’onglet « Contribution » vous amène sur une page dédiée aux contributions monétaires, dont FundScrip.

« Inspiration du moment » de nos lecteurs…

Ce que je vis, c’est participer avec Dieu à l’expérience humaine.

(Anonyme)

LE TENTATEUR :
« Le serpent à « s o r n e t t e s » »

(Michel de Lorimier)

Lorsque des idées nous viennent,
il faut les écrire.

(Anonyme)

********************

Parfois on a des éclairs d’esprit. Un petit bout de phrase qui nous vient de nulle part ; qui nous « pop » dans la tête, et qui y reste un moment. On dirait une bulle qui monte de l’inconscient et qui éclate dans la conscience. Le petit bout de phrase nous éclaire. Vous les percevez comme des paroles de sagesse. À quelque part, elles nous font grandir.

Certaines personnes vont les noter. Si vous en avez de ces phrases magiques ? Envoyez-les-nous. Il faut qu’elles viennent de vous. Nous allons peut-être les publier. *

Elles peuvent être « anonymes » ou signées : votre nom, votre initial, ou un pseudonyme de votre choix.

* Nous ne garantissons pas de les publier. Nous nous réservons le droit de les sélectionner selon notre convenance.

Mot de la présidente…

Line St-Pierre
Présidente
president@urantiaqc.org

Le plaisir du voyage est un intérêt qui m’habite depuis que je suis toute jeune. De connaître d’autres cultures, de rencontrer d’autres peuples, d’autres races, d’observer leurs mœurs est une manière très enrichissante de vivre et de comprendre mes semblables. Aujourd’hui je regarde ces expériences tout aussi agréables, mais combien différemment.

Ce mois-ci en retournant du Nouveau-Mexique, où avec 3 autres femmes nous organisions notre calendrier d’activités de retraite et d’ateliers que nous animerons en 2017 aux États-Unis, j’avais une correspondance à Denver au Colorado. J’ai pu expérimenter à de nombreuses occasions pendant ce voyage, qui m’a pris 26 heures au lieu de 7 heures et demie, comment mettre en lumière et pratiquer ces magnifiques enseignements que nous étudions.

Depuis que des mesures sévères sont implantées dans les aéroports, le fait de me déplacer en avion est ce qui me déplaît le plus. Même si toutes ces étapes sont nécessaires, dont les interminables attentes entre les vols, le passage à la sécurité, celui de passer à la douane, l’attente des bagages, tout cela, engendre chez la plupart des gens, inconfort, anxiété et stress. Et qu’advient-il dans ces moments incertains, alors que les gens sont stressés et parfois paniqués ? Ils deviennent irrités, et n’agissent pas raisonnablement, c’est le moins que je peux dire.

C’est dans cette période d’attente et de confusion, à cause de la tempête qui sévissait à Montréal où tous les vols d’Air Canada devant y atterrir se sont retrouvés à Toronto avec des milliers de passagers arrivant de toutes destinations, soit pour faire escale à Montréal ou comme moi ayant Montréal comme destination finale, qu’intuitivement je me suis mise à partager les pratiques des enseignements du Livre d’Urantia. Je suis certaine que sous l’influence des Ajusteurs de Pensée de très bonnes choses se passent et on doit se le dire pour nous conscientiser davantage. « L’acte est à nous, les conséquences sont à Dieu. » 117:5.5 (1286.3)

Depuis quelques heures, j’attendais dans une file de plusieurs centaines de personnes pour faire reprogrammer mon vol le lendemain, alors que des portes d’ascenseurs s’ouvrent et une quinzaine d’Haïtiens arrivant de Port-au-Prince avec tout leur énorme bagage dans des chariots se fraient un chemin et passe à côté de nous pour se diriger vers je ne sais où ! Des Québécois offensés utilisèrent un vocabulaire assez insultant par rapport à eux. Je me suis retournée, j’ai souri et j’ai offert ma compréhension de ce supposé malentendu. Je leur ai dit que ces personnes étant d’une culture différente de la nôtre, dans un environnement inconnu et sans direction précisent que, s’ils étaient au moins informés vers où aller, ils suivraient le cours des choses tout comme nous. Eh bien, voilà que le couple à qui je m’adressai intervint bien gentiment chaque fois que les portes d’ascenseurs s’ouvrirent en indiquant aux étrangers la direction à prendre.

De cette expérience, je constate combien important comme étudiant de la révélation, on peut aider à la transformation de notre société. Le mécontentement et la frustration de ces gens étaient disparus et leur idée quant à cette situation a changé leur perception de voir le comment et le pourquoi des agissements des autres. De parler, d’offrir quelques mots de réconfort, d’encourager, d’aider, de sourire, de rester ouvert aux opportunités est tout simplement le début de ce qui nous est demandé de faire de ces enseignements; aimer et servir tout en passant.

« L’amour est la manifestation de l’impulsion vitale intérieure et divine. Il est fondé sur la compréhension, entretenu par le service désintéressé et accompli dans la sagesse. » 174:1.5 (1898.5)

Rencontre avec un médian…

Claude Flibotte
Sainte-Julie

[Ce texte fait suite à un exercice de créativité demandé lors d’une de mes formations à « l’École Internet du Livre d’Urantia » (UBIS en anglais) où je demandais aux étudiants et étudiantes d’imaginer leur rencontre avec un médian.

Cet exercice avait pour but de rendre un peu plus réelles, dans leur esprit, les révélations au sujet de nos cousins les médians et aussi de créer un climat de détente et de plaisirs dans la création d’une courte œuvre littéraire par contraste avec l’étude sérieuse du livre. Je vous livre aujourd’hui un exemple.]

Pour commencer, j’aimerais remercier chacune et chacun de vous qui avez pris le temps de réfléchir à cette éventualité et j’espère qu’elle vous aura offert la sensation tangible d’une réalité à venir! En réponse à mon propre questionnement, voici mon humble contribution à cette cogitation.

Ma rencontre avec un médian

Cet après-midi-là, comme à mon habitude, je me rendis à la bibliothèque locale pour entreprendre une recherche sur les médians révélés dans le livre d’Urantia. Je désirais savoir si, dans les livres d’histoire, je retrouverais quelques traces de leurs interventions en ce monde. Chargé d’une pile de bouquins, je m’étais retiré dans un espace en retrait où le calme et la solitude régnaient. J’étais plongé dans mes recherches lorsque soudain, je ressentis l’impression d’être observé. Levant les yeux, je vis un homme d’une stature assez remarquable, debout à l’opposé de la pièce. Comment ne l’avais-je pas remarqué en entrant tout à l’heure? Très grand, les cheveux blonds presque roux, d’un âge difficile à évaluer, mais définitivement adulte, plutôt bel homme, vêtu élégamment, il était là, silencieux, et me souriait. Revenant de mon étonnement, je lui retournai son sourire accompagné d’un respectueux bonjour. C’est alors qu’il s’approcha de moi et regardant mes livres ouverts sur la table, il engagea la conversation.

Lui : Je sais que depuis fort longtemps tu cherches à comprendre ce que sont les médians et leurs tâches sur ce monde ! Si tu le désires, je pourrais répondre à tes questions.

Moi : Ah, vous connaissez le livre d’Urantia, mais comment savez-vous que ce sujet me tient tellement à cœur ?

Lui : Parce que je te connais bien et la persistance de ton questionnement à notre sujet, avec l’accord de mes supérieurs, m’a incité à te rencontrer.

Plutôt ébranlé parce que je réalisais soudainement.

Moi : vous… vous… êtes…

Lui : je suis « d-e-f » le cinquième à votre service !

Déclama-t-il accompagné d’un large sourire des plus invitant à une franche camaraderie.

Moi : alors, vous êtres bien ce que je crois, un médian secondaire ?

Lui : C’est bien cela. Je suis le cinquième être descendant du troisième et quatrième enfant aux dons plutôt spéciaux hérités des grands-parents Adamson et Ratta.

Moi : Ça alors ! Comment se fait-il que vous me contactiez, et pourquoi moi ?

Lui : Parce que tu l’as ardemment souhaité et pour que je puisse te donner un avant-goût de ce que seront nos relations futures lorsque l’humanité sera mûre pour le premier contact mondial.

Moi : Est-ce pour bientôt ?

Lui : Non pas vraiment, mais il ne dépend que de vous pour que ce jour béni arrive et qu’enfin nous puissions nous révéler à vous et travailler ensemble, main dans la main, à l’avancement spirituel de la planète.

Moi : Alors, que puis-je faire pour que cela soit une réalité ?

Lui : Tu le fais déjà ! La recherche de la vérité, une communion sincère avec ton Ajusteur de Pensée et un service aimant rendu à tes semblables, c’est tout ce qui t’est demandé. Beaucoup le font déjà et lorsque l’humanité entière sera en accord avec cette voie, le premier contact s’établira.

Moi : Quels avantages auront nous dans ce contact ?

Lui : La totalité de notre savoir millénaire sera à votre disposition. J’existe depuis plus de 37 000 années et mes frères médians primaires depuis plus de 500 000 ans. À nous tous, en tant que Médians Unis d’Urantia, nous totalisons une formidable expérience de vie, de connaissances et de sagesse qui attendent le jour béni de notre union, nous les médians et vous nos cousins humains. Notre savoir au point de vue médical soulagera vos maux physiques. Nos avancés technologiques dépassent de loin les vôtres. Nous sommes en communication avec des personnalités de tout l’univers, nos connaissances sont vastes à tous les niveaux. Notre expérience de vie pourra vous servir comme aide morale, psychologique et spirituelle. Notre culture bien en avance sur la vôtre vous apportera des réponses sur des évènements du passé qui vous ouvriront les portes de la connaissance de ce que vous êtes réellement et ce à quoi vous êtes appelé. Les anges vous envient et souhaiteraient être à votre place et voué à votre destinée éternelle. Quand vous réaliserez les merveilles de votre personnalité en parfait accord avec votre divinité, le but du commandement de notre Divin Père sera devenu une réalité, être parfait dans votre sphère d’existence comme lui-même est parfait dans la sienne. Maintenant, je dois te quitter, le devoir m’appelle !

Moi : Mais, vais-je vous revoir ?

Lui : Si chacun de nous fait son devoir, nos chemins se croiseront certainement à nouveau.

Moi : Que dois-je faire maintenant pour que ce jour bénit arrive ?

Lui : transmets à tes frères et sœurs le message de notre conversation et que chacun y réponde selon son bon vouloir. Je sais qu’ensemble nous réussirons !

Sur ces dernières paroles, il disparut de ma vue, mais ses dires restèrent à jamais dans mon esprit et dans mon cœur !

Soutenir votre association pour le prix d’un timbre…

Marc Belleau
Trésorier
Tresorier@urantiaqc.org

Vous avez maintenant la possibilité de soutenir financièrement votre association tout en faisant vos emplettes quotidiennes. Lorsque vous achetez des cartes prépayées sur le site Fundscrip, le marchand de qui vous achetez la carte versera un pourcentage de la vente à l’association Urantia du Québec. Il ne vous en coute rien, si ce n’est le prix du timbre pour la réception, des cartes prépayées, par la poste.

Il y a 234 détaillants participant au Canada, dont 119 seulement au Québec, parmi lesquels vous retrouverez : Provigo, Metro, Super C, IGA, Maxi, Shell, Petro Canada, Irving, Ultramar, La Baie, Sears, Walmart, Best Buy, pour ne nommer que ceux-là. Vous pouvez consulter la liste sur le site Fundscrip à l’adresse suivante : http://www.fundscrip.com/detaillants. La navigation sur le site web est simple et conviviale. Les instructions sont claires et le service est fiable. Depuis le mois de novembre 2016, je paye mon épicerie chaque semaine avec ces cartes et je n’ai eu aucun problème. C’est une façon simple de soutenir mon association.

Le processus est simple. Vous vous inscrivez sur le site web de Fundscrip et votre dossier est créé instantanément ; vous commandez les cartes des détaillants de votre choix, vous allez sur le site de votre banque et vous faites un paiement avec le numéro qui vous est donné par Fundscrip ; vous enregistrerez ce numéro dans la liste de vos fournisseurs ; il vous servira chaque fois que vous ferez un paiement à Fundscrip. Une fois le paiement effectué, les cartes vous sont envoyées dans la semaine qui suit (comptez 3 jours ouvrables). Vous n’avez qu’à utiliser ces cartes pour payer vos achats. C’est aussi simple que cela! Il faut, bien entendu, acheter ces cartes régulièrement ; c’est là que réside la clé du succès de cet outil de collecte de fonds. Je vous donne un exemple : j’achète 500 $ par mois en cartes prépayées Provigo qui, chaque fois donne 3% du montant de l’achat (15 $) ; à la fin de l’année 2017, Provigo aura versé 180 $ à l’Association Urantia du Québec par mon intermédiaire. Maintenant, imaginez si 10 membres de l’AUQ agissent de la même façon! Ce serait un montant de 1 800 $ par année qui serait injectés dans les projets de l’association sans trop d’effort.

Vous pourriez vendre ces cartes aux membres de votre famille ou à vos amis ou les donner en cadeau ; c’est une autre façon d’introduire le livre d’Urantia dans votre milieu. De plus, vous obligez les grandes entreprises redonner à la communauté ; c’est une façon intelligente de promouvoir la philanthropie dans notre société.

Depuis que j’ai présenté Fundscrip à l’assemblée générale annuelle qui s’est tenue au mois de février, à Drummondville, une quinzaine de nouveaux membres se sont inscrits. J’espère sincèrement que vous vous joindrez à ce groupe sélect d’individus dédiés au soutien des projets de l’AUQ. Si vous avez besoin d’aide pour vous inscrire ou pour acheter des cartes, n’hésitez pas à communiquer avec moi à l’adresse tresorier@urantiaqc.org et il me fera plaisir de vous guider.https://www.fundscrip.com/soutenir-un-groupe/KANDGX