Être utile…

Line occupe la présidence de l’Association Urantia du Québec.

On se rend compte, après la lecture de ce qui précède, que ses activités débordent amplement ses fonctions de présidente.

Line accepterait de l’aide de lecteurs ou membres de l’association qui voudraient s’impliquer.

Ces personnes seraient les bienvenues et d’une aide précieuse.

Ceux et celles qui veulent venir appuyer les actions de notre association par du travail bénévole peuvent nous contacter. Nous serons ravis de les intégrer à la mission de l’AUQ.

Comité de traduction

Réflectivité No 314 – avril 2017

Lors de sa réunion du 5 mars 2017, le conseil d’administration a procédé à la formation d’un comité de traduction pour rédiger et encadrer les traductions de l’anglais au français des documents importants.

Ce comité, sous la responsabilité de Jean Pierre Cadieux, fait les traductions en français que l’AUQ croit pertinentes à l’intérêt de ses membres et de la communauté francophone en général.

Depuis sa création, le comité a traduit une quarantaine d’articles pour la publication « Tidings », ainsi que le texte de la vidéo « Urantia, Nébadon et le Maitre Univers »

Ce comité manque de ressources pour toutes les traductions qui pourraient être faites.

Nous sommes à la recherche de collaborateurs pour traduire de l’anglais au français ou faire des relectures pour corrections après traduction. Ceux et celles qui peuvent apporter leur aide sont invités à communiquer avec nous à l’adresse courriel :
traduction1@urantiaqc.org.

Réflectivité

Dix (10) numéros de cet important lien de communication et diffusion furent édités en 2017.

Normand Laperle rédacteur en chef, aidé de Gilles Bertrand se sont occupés de la collecte des articles, du montage, de la mise en page, des transcriptions manuscrites, corrections d’épreuves, impressions, et envois postaux pour 70 personnes à chaque édition.

Chaque janvier, un envoi massif du Réflectivité est posté à près de 400 personnes de la base de données, afin de s’assurer de garder un lien avec les lecteurs dont on n’entend pas parler ou qu’on ne voit pas.

Tout ceci représente un travail considérable dont nous n’avons pas conscience de l’ampleur.

Un gros merci à ces travailleurs dévoués.

Mot du vice-Président

Jean Pierre Cadieux
Vice-président@urantiaqc.org

Très chers membres, lecteurs, chercheurs de vérité, mes sœurs et frères, vous me voyez surpris, mais, ravi et honoré de cette nomination. Il semble que mon temps soit venu de servir encore plus la communauté Urantienne. Bien sûr je me destinais au service, mais bien plus tard dans ma vie, je me disais que ce temps viendrait à l’heure de ma retraite, je me donnais encore cinq années de travail avant de m’investir dans l’AUQ de façon plus concrète. Mais la vie en a décidé autrement, l’appel s’est fait et je ne peux le décliner et c’est ce qui me ravit et m’honore.

Je nous crois privilégiés d’être en mesure de participer à la dissémination de la cinquième révélation d’époque. Oui, d’avoir entre nos mains un tel recueil de vérité est un privilège.

Je me souviens de la première fois que j’ai été en contact avec le LU, je ressentais quelque chose de très fort et pour cause, car je tenais littéralement la vérité entrent mes mains. Je n’en ai jamais douté et ma foi n’a fait que grandir depuis. Je me souviens du temps où je ne portais que du blanc, où je me refusais même de tuer un maringouin ! J’étais jeune et plein d’espoir, maintenant je suis vieux et toujours plein d’espoir.

La vie a toujours été généreuse envers moi, et m’a amené à de multiples endroits et fait autant de choses différentes, j’ai côtoyé une multitude de gens, grands et moins grands, mais toujours intéressants et enrichissants.

Je n’ai pas toujours fait des choix judicieux, nos erreurs ne sont-elles pas là pour nous faire avancer ? Que serait la mer sans ses vagues ? Ce merveilleux voyage qu’est la vie, notre vie, nous la traversons à bord de ce, encore plus merveilleux navire, ce temple qui nous est prêté. Sachons nous laisser guider par notre divin pilote pour ainsi accomplir la volonté divine. J’ai souvent demandé « montre-moi la voie » et c’est pour cela qu’aujourd’hui, je ne puis décliner cette nomination à la vice-présidence, précoce peut-être, mais pleine d’espoir et dans l’expectative.