Ma rencontre avec Le Livre d’Urantia

Liguori Leclerc
Trois-Rivières

C’était l’année 1947, je travaillais à la gare du Canadien Pacifique à Lac Mégantic, et c’était l’année où le monde entier découvrit les premières soucoupes volantes au Nouveau-Mexique, dont l’une s’est écrasé tuant ses occupants moins un, les momies conservées par le gouvernement américain, les détails avaient été révélés plusieurs années plus tard.

Bien que ce fut une surprise pour un grand nombre de personnes dont moi-même, je me suis vite rendu compte que c’était normal qu’il existe d’autres mondes et planètes habités ailleurs dans notre univers, considérant les milliers d’étoiles que nous pouvons observer la nuit, et notre incapacité à pouvoir les contacter.

En 1965, je trouve Le Livre d’Urantia dans une librairie à Shawinigan et découvre la réponse à mes éternelles questions qui me tracassaient depuis 1947. Dans ce livre il y a réponse à tout ce qu’il est possible de savoir concernant  notre univers, l’endroit où nous devons passer à notre décès, notre cheminement dans divers milieux jusqu’à Jérusem, la capitale de notre système, après avoir passé et étudié les nombreuses connaissances au préalable y compris la description de l’île du Paradis, les moyens pour y parvenir, aussi la vie de Jésus au complet, ainsi que plusieurs explications concernant la Bible et ses auteurs, chose qu’on ne peut trouver ailleurs que dans Le Livre d’Urantia.

Je conseille aux nouveaux lecteurs de commencer par la table des matières et choisir les sujets qui les intéressent le plus, avant de procéder aux chapitres plus avancés, ce qui les intéressera au fur et à la mesure du temps consacré au livre lui-même.